Presse

Dernier communiqué novembre 2018

Panel octobre 2018 : un bon mois d'octobre pour le commerce de détail spécialisé : + 5,3% : téléchargez au format pdf...

 

Espace presse

Nom:
Email:

Suite à un mois de mai très difficile (- 4,8 %), l’activité s’est améliorée au mois de juin en restant toutefois légèrement négative à - 0,4 %*, toute activité confondue et à surface comparable. Rappelons que ce résultat fait suite à un historique très négatif (- 3,7 % en juin 2017). Notons par ailleurs que cette année, le mois bénéficiait de 5 samedis soit un de plus qu’en 2017, les données ne sont donc pas strictement comparables.

L’activité de juin 2018 présente des résultats très disparates. En effet, si la périphérie est positive (+ 0,7 %), les centres-villes souffrent à nouveau d’une activité en récession (- 2,6 %).
Par ailleurs, l’équipement de la personne est à nouveau en négatif en centre-ville (- 2 %) alors que les moyennes surfaces de périphérie réalisent un meilleur mois, d’où une activité cumulée atone pour ce secteur. Les activités de sport, culture et loisirs sont très dynamiques en juin alors que l’équipement de la maison termine le mois en négatif (entre - 0,5 % et - 1,5%).

L’analyse du baromètre Procos/Stackr** de la fréquentation des magasins confirme ces difficultés. Le mois de juin a enregistré une très forte baisse de fréquentation des points de vente (- 7,4%) dépassant même les 10 % dans plusieurs grands centres commerciaux.


Force est de constater que la météo, la coupe du monde, les grèves ont généré des perturbations de comportement des consommateurs attirés par d’autres occupations que le shopping.
L’évolution des chiffres d’affaires cumulés sur les six premiers mois de l’année est donc négative à - 2,3 %, que les magasins soient situés en périphérie (- 1,8 %) ou en centre-ville (- 3,3 %). Par ailleurs, ce sont les magasins exploités en centres commerciaux qui souffrent le plus avec une activité semestrielle en baisse de - 2,1 % en périphérie et - 3,9 % en centre-ville.
En conclusion, un premier semestre difficile pour le commerce spécialisé, il est maintenant établi que les premières semaines de soldes ne permettront pas de rattraper le retard, à l’exception de quelques acteurs, principalement implantés en périphérie, qui ont connu de bonnes performances pour cette première période de l’année.


Il sera intéressant de voir si l’état d’esprit positif provoqué par la victoire de la France en coupe du monde de football aura un impact positif sur le comportement d’achat des français et des touristes cet été et à la rentrée.


(*) 50 enseignes interrogées sur leur performance dans 50 pôles de références situés dans 15 agglomérations
(**) L’observatoire de fréquentation des commerces Procos/Stackr cumule les données captées en permanence dans 13.000 points de vente sur 1.800 sites de commerce (centres commerciaux, rues…)

 

Télécharger le document sous format pdf...